Wednesday, 31 October 2012

Que les fins de journées d’automne sont pénétrantes...

Que les fins de journées d’automne sont pénétrantes ! Ah ! pénétrantes jusqu’à la
douleur ! car il est de certaines sensations délicieuses dont le vague n’exclut pas
l’intensité ; et il n’est pas de pointe plus acérée que celle de l’Infini...

Charles Baudelaire, Le Confiteor de l’artiste, Petits poèmes en prose, 1869.



Sunday, 28 October 2012

Les esprits dans les fleurs de chardon-ogre...

Les gens pauvres
peuvent voir aussi les esprits
dans les fleurs de chardon-ogre

Seigneur ermite, L'intégrale des haïkus, Bashô. Edition bilingue par Makoto Kemmoku & Dominique Chipot.



Saturday, 6 October 2012

The Moods...

Time drops in decay,
Like a candle burnt out,
And the mountains and the woods
Have their day, have their day;
What one in the rout
Of the fire-born moods
Has fallen away?

William Butler Yeats, The Moods