Sunday, 27 July 2008

Moi, mes souliers...

Moi, mes souliers ont passé dans les prés
Moi, mes souliers ont piétiné la lune
Puis mes souliers ont couché chez les fées
Et fait danser plus d'une...

Félix Leclerc...

Monday, 21 July 2008

Memory almost full...

When was that summer when the skies were blue?
The bright red cardinal flew down from it's tree?
You tell me

When was that summer when it never rained?
The air was buzzin' with the sweet old honeybee
Let's see
You tell me

Were we there?
Was it real?
Is it truly how I feel?
Maybe
You tell me

Were we there?
Is it true?
Was I really there with you?
Let's see
You tell me

When was that summer of a dozen words?
The butterflies and hummingbirds flew free
Let's see
You tell me

Let's see
You tell me


Paul McCartney...

Friday, 18 July 2008

Sucre d'orge...

Quand je s'rai au bout de mon âge
tu garderas en héritage
c'est trois fois rien c'est pas grand chose
quelques mots et un peu de prose

C'est pas en décrochant la lune
que je t'offrirai la fortune
mais à cultiver les images
j'ai des perles dans mes bagages

Des mots plus fruités que les mangues
des mots qui fondent sous la langue
et qui s'écoulent dans ta gorge
comme l'érable et le sucre d'orge.


Pascal Rinaldi...

Wednesday, 16 July 2008

Assis seul dans le silence...

Qui n'a pas connu l'attente...
Comme une mélodie violente
Suspendue à cette voix
Qui n'appellera pas

Assis seul dans le silence
Un sentiment venu d'enfance
Tout ce qui blesse
Tout ce qui tue
Tout ce qui ne viendra plus...


Lambert Wilson...

Sunday, 13 July 2008

I wish I was in New Orleans, I can see it in my dreams...

Well, I wish I was in New Orleans, I can see it in my dreams,
Arm-in-arm down Burgundy, a bottle and my friends and me

Hoist up a few tall cool ones, play some pool and listen
To that tenor saxophone calling me home
And I can hear the band begin "When the Saints Go Marching In",
And by the whiskers on my chin, New Orleans, I'll be there

I'll drink you under the table, be red-nosed, go for walks,
The old haunts what I wants is red beans and rice
And wear the dress I like so well, and meet me at the old saloon,
Make sure that there's a Dixie moon, New Orleans, I'll be there

And deal the cards roll the dice, if it ain't that old Chuck E. Weiss,
And Claiborne Avenue, me and you Sam Jones and all

And I wish I was in New Orleans, 'cause I can see it in my dreams,
Arm-in-arm down Burgundy, a bottle and my friends and me
New Orleans, I'll be there...

Tom Waits...

Tom Waits, I Wish I Was In New Orleans

Friday, 4 July 2008

Refléteront en nous leur âme lasse ou vive...

Les jours harmonieux et les saisons heureuses
Passeront sur le bord lumineux du chemin,
Comme de beaux enfants dont les bandes rieuses
S'enlacent en jouant et se tiennent les mains.
(...)
Le frivole soleil et la lune pensive
Qui s'enroulent au tronc lisse des peupliers
Refléteront en nous leur âme lasse ou vive
Selon les clairs midis et les soirs familiers.

Nous ferons notre coeur si simple et si crédule
Que les esprits charmants des contes d'autrefois
Reviendront habiter dans les vieilles pendules
Avec des airs secrets, affairés et courtois.


Anna de Noailles, L'Innocence...

Tuesday, 1 July 2008

Des cheveux sages ou turbulents...

Je songe au halètement lyrique avec lequel Michelet nous rapporte, dans un récit de sorcellerie, cet appel d’un possédé à celle qu’il conviait au Sabat : « Si tu ne peux te donner toi-même, donne-moi un seul de tes cheveux, donne-moi la moitié d’un seul de tes cheveux ! »

Anna de Noailles...