Thursday, 29 November 2007

La Conquête d'un Monde...


Mon unique culotte avait un large trou.
- Petit-Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course
Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.
- Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou...

Arthur Rimbaud...

Tuesday, 27 November 2007

Dans les bois... Hiver...


Le spectacle des choses est une merveille sans fin, de l'astre à la particule, de la flamme ardente du Soleil au cristal éphémère contenu dans le flocon de neige... Arthur Rimbaud, Extrait des Lettres dites “du voyant“...

Saturday, 24 November 2007

Comme une eau de neige...


Donne-moi tes mains que mon coeur s'y forme
S'y taise le monde au moins un moment
Donne-moi tes mains que mon âme y dorme
Que mon âme y dorme éternellement.

Aragon...

Thursday, 22 November 2007

Tuesday, 20 November 2007

Monday, 19 November 2007

À l'abri des frimas...

«...Et puis cette musique, Que j'entends sans arrêt...»
Près de ses pots de fleurs, à l'abri des frimas,
Assise à la fenêtre, et serrant autour d'elle
Son châle japonais, Mademoiselle Adèle
Comme à vingt ans savoure un roman de Dumas.

Émile Nelligan...

Sunday, 18 November 2007

«Que la rivière coule»... Sous le masque de glace...

«...Quand je couche mon corps, Tête pointant le nord, Et que je sens mon dos, Rappelant le troupeau...»
Pour toutes les grand-mères de la terre
Celles qui partiront dans le vent
Celles qui partiront pour la guerre
Armées d’enfants
Moi, j’ai rongé les sabots de l’âme
Pour oublier que l’on oublie

Pierre Lapointe...

Saturday, 17 November 2007

Dizzy...

...is good for the soul...
...Take care...
Try not to fall...
Dive as deep as you can, girl...
To bring him your...
Don't give up...
Don't give up...
Don't give up now...

Wednesday, 14 November 2007

Nos oxidaremos...

«Y en avait ras le potiron les castagnettes, Si les tranchées t'ont pas suffit j'connais une zone, Il semblerait que les séismes et les cyclones, N'assouvissent pas nos fringales de marionnettes, C'est nous les rois de la conso et de l'outrance, On n'y peut rien c'est le destin qui nous arrose, Vu qu'le destin ressemblait à si peu de choses, Dégobillons cette pâtée qu'on recommence...» Les Têtes raides...

Du sel dans les patalos
Du beurre dans les haricots
De l'eau pour s'laver la peau
Du sang pour cracher des mots
D'la voix pour gueuler plus haut
Des fleurs
pour t'aimer bientôt
Du ciel pour les animaux


Les Têtes raides...